Contrebasse « tribute »

CONTREBASSE TRIBUTE

Petit feuilleton amoureux sur la création d'une contrebasse.

 

Episode 1, le 28 juin 2016 : Préambule. Avec la participation de Felipe Nicholls

Créer une contrebasse? Voilà une belle histoire! L'atelier de lutherie AltiCelli aime la création, et quand on est installé à Vienne, on côtoie forcément des jazzmen, mais pas que. Au fil des rencontres avec les contrebassistes et leur instrument -  un luthier est incorrigible: il lorgne toujours sur les instruments! - ils ont eu l'idée d'inventer un instrument qui puisse répondre à plusieurs attentes: un encombrement réduit, une polyvalence entre l'acoustique et l'amplifié, tout en gardant une grande qualité sonore, tout ça pour un prix abordable. Un vrai casse-tête! Mais quelle aventure!

C'est cette aventure qu'ils vous invitent à suivre tout au long du festival. Depuis les premiers dessins jusqu'au premier essai "à blanc", ils vous proposent -  avec la complicité de leur ami François ROBIN - ce petit carnet de voyage en compagnie d'une équipe de choc: 18 contrebassistes Rhône-Alpins et quelques invités surprise qui accompagneront ce challenge. Tous, et toutes, amoureux de la Grand-Mère.

Alors rendez-vous dès à présent pour suivre l'aventure.

Dans le prochain numéro, tout commence d'abord par le dessin...Voir le blog

Le contrebassiste du jour.

Felipe NICHOLLS

Né à Bogota , Colombie , en 1980, il habite à Lyon depuis 1999. Se produit régulièrement avec le collectif  Roulotte Tango, et avec des musiciens de scène européenne du tango.

 

Sa contrebasse:

Ma contrebasse est une Pöllmann Busetto de 1968. Excellent contrebasse ayant appartenue a L'ONL de Lyon. On est des jeunes mariés .....depuis 3 mois 🙂

Ses contrebassistes préférés:

John patitucci , Charlie Mingus , NHØP , Christian Mcbride

 

Son coup de cœur pendant le festival:

James Cammack trio, lundi 4 juillet à Cybèle.

Laisser une réponse