Contrebasse « tribute » 3

CONTREBASSE TRIBUTE Episode 3.

30 juin 2016

Où en est ?

La contrebasse

A partir de dessin, on prépare le moule. Pour cela, on découpe deux panneaux épais qui vont supporter les tasseaux pendant toute la fabrication des éclisses (la partie courbe latérale de l'instrument). Les tasseaux sont collés sur les panneaux "à l'ancienne", à la colle de peau (nez sensibles s'abstenir). Grace à quoi, ils pourront être décollés sans problème à la fin. Sur cette photo, distingue bien les deux "fonds" espacés qui permettent de maintenir les tasseaux solidement. Sans quoi, ils risqueraient de se déplacer à la pose des éclisses, particulièrement pour une contrebasse qui possède une caisse profonde...et particulièrement pour notre hybride avec sa proportion particulière. Ici, les tasseaux sont encore bruts, c'est à dire ajustés sur le moule mais pas encore profilés suivant la courbe finale des éclisses.

Le contrebassiste du jour.

Vous l'avez déjà entendu

Pascal BERNE

Pascal Berne né à Viriville (1960), habitant Jardin (à côté de Vienne) actuellement. Il a joué avec Novo Quartet, Daniel Mille, Collectif la Forge...

Sa contrebasse:

Vieille basse Autrichienne (1890) restaurée par le Luthier Jean Auray.

Drôle d'histoire, Jean m'a prêté cette contrebasse pendant la réparation mon ancien instrument, j'en suis immédiatement tomber amoureux, depuis nous nous sommes plus quittés. 

 

Son contrebassiste préféré:

Charlie HADEN

Son coup de cœur pendant le festival:

le trio Scofield, Melhdau, Giuliana le 7 juillet

Son site internet

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *